Jump to content

Hüsker Dü

Membres
  • Content Count

    381
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Localisation :
    85 crew
  • Centres d'intérêts
    A bunch of stuff !
  • Auto(s)
    Fiat 128 Rallye
  • Club(s)
    RNC
  1. Hüsker Dü

    Les Ginetta

    C'est surtout une vrai Ginetta ère Walklett.... Ivor avait prévenu Phaff que c'était une machine à cash (principalement déstinées au Japon d'ailleurs), mais ce dernier n'a rien voulu entendre et a rapidement abandonné la fabrications de ces G4 "square tube" / Ford XFlow et des G12 du même acabit. On a coutume de les appeler les G4 Scunthorpe.
  2. Je viens de ressortir la grosse Bertha : Le tout saupoudré d'un peu de génie français : J'avais oublié comme ils étaient neutres, puissants mais sans fatiguer les oreilles, on se surprend à tourner régulièrement le potentiomètre vers la droite, sans effort, sans drame, juste pour le plaisir d'entendre plus de détails et de s'immerger plus profondément. Les 10 Francs les mieux dépensés de toute ma vie je pense
  3. Hüsker Dü

    Les Ginetta

    Surprise, surprise :ph34r:
  4. Le petite dernière... une photo un peu pourrie, mais je passe mon temps à la faire tourner ! Dernière vraie Thorens, tellement meilleure que mon ancienne que j'entends beaucoup plus les poussières sur mes vinyles :D Une vrai claque, un poids lourd.
  5. Hüsker Dü

    Les Ginetta

    XFlow + châssis tubes carrés, pour moi c'est une "Scunthorpe" fin 80, début 90 (les frères Walklett aidaient pour obtenir des CG plus anciennes). A ce prix, c'est du vol pur et simple. De toutes façons, tubes carrés à partir de 1966, et cela ne semble pas être une G4/4.
  6. Hüsker Dü

    Les Ginetta

    Oui c'est bien une Dare. Pas une réplique donc, une "continuation" plutôt. Les nippons sont archi-fans des Ginetta (entre autres) au point ou c'est le pays ou il doit y en avoir le plus. D'ailleurs les droits de la G4 et la G12 appartiennent à un japonais. Les G4 "Scunthorpe" sont presque toutes parties au Japon.
  7. Un mot que ton cerveau devrait comprendre, fonce !
  8. Je ne suis pas déçu, mais je ne le porte pas aux nues comme certains. Commençons pas les détails, finitions et surtout ergonomies chinoises, on en a pour son argent direz vous, mais je n'aime pas le glitch sur les enceintes à la mise hors tension... Rien de dramatique, mais ça laisse un gout de trop peu. Avec les Scott, oui on retrouve de la puissance et de la profondeur, mais pas autant que je ne l'aurai cru... elles donc ont repris leur place près des vinyles, et c'est avec plaisir plus que renouvelé que j'ai fait tourner quelques galettes en fin de soirée. Ceci-dit, il est parfait pour l'utilisation que je lui avait prévu, en tant qu'ampli au cul de la télé (pour ne pas dire home-cinéma, terme qui me donne des boutons, et comme je n'ai que deux oreilles, je n'aime bien avoir que deux enceintes)... ici sa précision fait mouche pour obtenir des dialogues clairs dans des environnements hétéroclites... On peut enfin savoir si les V-Twin de SoA tournent trop riches ou pas sans louper les dialogues, entendre la respiration des acteurs.... et puis ça me permet de repiquer GoogleCast et donc Spotify avec une qualité sans comparaison avec ma solution précédente à base d'HifiBerry (mais écran allumé seulement), je vais voir sur je supporte son son sur le long terme. Ne me reste qu'à décider s'il remplace ma mini-chaine Denon qui ne servirait plus que de lecteur CD ou s'il prend place à coté... et là pour le moment ça dépend trop des albums et des résultats pour trancher, mais l'à priori est positif. Bilan, un très très bon ampli, au rapport Q/P imbattable, mais peut être pas pour tout le monde.
  9. Branchement à l'arrache. Vite fait, mal fait, j'entends de nouvelles choses sur mes CD avec mes enceintes de base, de même en streaming, ce qui est un bon début. Réglages neutres partout (il y en a une douzaine de prédéfinis pour faire du clinquant, plus un niveau bass et un de trebble) Les aigus sont très détaillés, à voir si ce n'est pas trop fatigant sur le long terme, les basses manquent peut-être un chouilla de naturel et de rondeur, à valider demain sur les Scott 196S. Par contre ce qui est flagrant, c'est que la différence de production entre deux albums saute aux oreilles, comme si l'ampli ne colorait et ne lissait pas tout. Demain, je fait péter les vitres !
  10. Premières impressions excellentes pour ce petit FDA... A suivre pour un compte-rendu sur la durée.
  11. Hüsker Dü

    Les Ford

    Rhaaah, le X-Pack me fait toujours le même effet.
  12. Beurk... Un Scott à 50-70€ et c'est tout :P
  13. Regarde du coté de chez Scott, mais Alzheimer sur la référence exacte. Pioneer pareil, Luxman j'ai un doute.
×
×
  • Create New...