Jump to content
Pascal 71

Les Buses De Dcoe

Recommended Posts

Je lance ce sujet suite à un échange très intéressant sur un autre poste.

 

Pour ceux qui ont déjà acheté quelques jeux de buses ici et là, vous avez pus vous rendre compte que la qualité est assez variable. Présence de bavure, creux, rugosité etc etc ...

 

Mais aussi:

 

Y pas longtemps, on a remarqué aussi des différences sur les buses. Acheter au même endroit mais à 1 an d'intervalle. Elles n'ont pas la même forme en entrée et en sortie.

 

Il suffit que le vendeur change de fournisseur (ou même son fournisseur lui même change de lieu d'approvisionnement) pour avoir des pièces légèrement différentes.

 

Pour les buses, il faut aujourd'hui privilégié les modèles taillés dans la masse, la qualité est largement supérieur aux modèles de fonderie aux formes et ébavurage "aléatoire"  ... :unsure:

(mêmes pour les "véritable Weber" made in Bologna)

 

Ce sont deux pièces taillées dans la masse. L'un est quand beaucoup plus travaillée que l'autre aux extrémités. D'ailleurs, peut être que c'est une effet mais le moteur s'en est retrouvé plus souple à bas régime après le changement des buses.

 

Sourire viens de me confirmer un problème technique quasiment pas abordé dans le milieu du Weber: LA FORME DES BUSES

 

Sur les modèles que j'ai passé en métrologie la forme est enfin de compte simple.

En coupe cela donne 1 rayon de chaque coté relié par une droite tangent aux 2 rayons.

 

Donc indépendamment du diamètre intérieur de la buse, il est possible de créer une forme différente avec plus ou moins de cône.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l'occasion je prendrai si possible les deux différentes buses de 34.

 

On a même trouvé de vieilles buses marquées 36 qui sont plus grandes que des 36 neuves taillées dans la masse. Affaire à suivre, les photos seront plus parlantes

Share this post


Link to post
Share on other sites

A oui oui j'aimerais bien voir ça !! :)

 

Pour des buses de 36 plus grandes, cela peut s'expliquer par la méthode de fabrication:

Les buses sont moulés, au niveau du diamètre intérieur le plus faible il y a un plan de joint, donc forcement une bavure.

Les pièces de fonderie une fois sortie du moule sont ébavuré par un outil spécial avec un poinçon pour calibrer le diamètre intérieur.

Il suffit pour une raison ou une autre que la buse soit un peu excentré dans l'outil et le poinçon tape un peu décalé agrandissant le diamètre nominal.

Pour peu que le reste de la bavure soi enlever à la main et l'alésage est agrandi.

 

Avec les buses taillés dans la masse plus se soucis de qualité.

 

Malheureusement l'achat d'un tour CN n'est pas encore prévus pour cette année :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

pascal un truc con mais connait on un peu les valeurs de température au niveau des buse de carbu?

car si la température n'est pas trop élevé ne pourrait on pas envisager des buser en "plastique" et donc de pouvoir les fabriquer à l'imprimante 3D e donc pouvoir travailler un max les profils????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais des voitures de compétition qui courent (Silhouette, GT,...) avec des trompettes faites en prototypage rapide (pas en poudre d'alu) et avec un petit traitement pour éviter le rayonnement du moteur et ça fonctionne très bien. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'impression 3D pourquoi pas, mais pas avec une makerbot (ou autre extrudeuse)... il faut une vrai imprimante avec flashage UV (type MJM).

Et attention aux matériaux plastique dans l'essence...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il existe des stéréo-lithographie qui génèrent des pièces plastiques de qualité, mais ce n'est pas donné non plus ...

En tant que fraiseur de métier, pour moi le plus simple est encore de faire des copeaux... :P

Mais faut avoir un tour CN... :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus simple... pas si sur. En 3D, tu dessines et tu imprimes. En CN c'est plus chiant et l'homme est plus onéreux.

Pour une imprimante 3D comme tu parles, c'est 200 000euro.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui oui je confirme !! Je suis chiant !!! :ph34r:

 

En CN tu fais ce que tu veux avec un dessin, même des formes évolutives complexe, les logiciels de CFAO sont conçus pour ça !! Et comme j'utilise la CFAO tous les jours, ce n'est pas un problème. :P

Une "grosse rondelle", les outils réglés, ça tombe vite ...

Mais voila, faut le tour !!! :(

 

Les imprimantes 3D ont bien baissé en prix, le service proto de la boite viens d'en acheter une, je demanderais le prix, mais c'est au-dessous des 50000 € ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'imprimante 3D c'est comme pour faire une pièce au tour tu fais ton dessin sous CAO et tu rentre le fichier dans l'imprimante.

Par contre je pense que pour ce genre de pièce, qui ne sont pas soucis à des efforts, ce sera plus rentable en imprimante 3D ( ce n'est qu'une supposition, car de ce que j'entends c'est apparemment très rentable).

Share this post


Link to post
Share on other sites

diamètre extérieur 40 à 50mm suivant carbus, environ autant de long, je t'en montrerai vendredi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×