Jump to content
tom

[COMMENT PUIS-JE?] fabriquer des elements en stratifié

Recommended Posts

Le stratifié

généralités :

La réalisation d'un stratifié consiste à superposer des-couches successives de fibres de tissu ou de mats que l'on imprègne d'une résine catalysée et toujours accélérée pour les polyester.

Ces plastiques dits renforcés sont donc des matériaux hétérogènes puisque constitués d'une résine qui sert de matrice, d'un matériau fibreux qui lui, est l'armature et éventuellement, d'une charge granulaire dont le rôle est d'améliorer par exemple la dureté superficielle, la stabilité dimensionnelle

L'armature a pour but d'assurer !a résistance mécanique à la traction et à la flexion.

La résine, liaison entre les fibres de l'armature, assure la résistance mécanique à la compression et la résistance chimique à la corrosion.

Parmi les principaux matériaux fibreux utilisés comme renforts,on peut citer les fibres minérales (verre, graphite, quartz, silice), les fibres végétales (jute, lin, sisal, coton), les fibres métalliques (acier, aluminium...).

La résine est rarement commercialisée à l'état pur, elle est généralement complétée par d'autres résines et des adjuvants qui modifient ses propriétés physiques lors de la mise en œuvre et après séchage :

— les coloranls qui sont solubles soit dans la résine, soit dans un solvant mélangé par la suite à la résine

— les pigments organiques qui se présentent sous la forme de poudre ou.de pâte

— les stabilisants, toujours incorporés à la résine par le fabricant, dont le rôle est d'améliorer la résistance au vieillissement

— les plastifiants et diluants qui, en modifiant les propriétés thixotropiques des résines, facilitent leur mise en œuvie. Le styrène est utilisé pour les polyesters

— les catalyseurs, accélérateurs qui permettent la réticulation de la

En construction automobile, nous ne parlerons pratiquement que des résines polyesters très couramment utilisées

....

Share this post


Link to post
Share on other sites

PROCÉDÉS DE FABRICATION

Le moulage :

Les polyesters associés à la fibre de verre permettent de réaliser facilement des pièces de grande dimension avec des pressions de moulage faibles. Ces méthodes dites « au contact » sont extrêmement intéressantes pour la fabrication des prototypes.

Méthode de fabrication dite « au contact » :

C'est la méthode la plus simple. On utilise des moules en bois vernis, en contreplaqué, en plâtre, en stratifiés polyesters, revêtus d'un ou plusieurs agents de démoulage (alcool polyvinylique, cire, couche mince de graisse sur les moules métalliques, etc...).

Sur le moule, on met successivement :

—L'agent de démoulage

Les agents démoulants liquides (type alcool polyvinylique) sont appliqués sur le moule à l'aide d'un pistolet (pression 2 à 3 bars).

Les agents démoulants pâteux (type cires) sont généralement appliqués à l'aide d'un chiffon puis lustrés, toujours à l'aide d'un chiffon.

— Le gel-coat en résine pure colorée, armé d'un voile ou d'un tissu léger acrylique ou polyester.

Le gel-coat est généralement appliqué au pinceau ou au rouleau. Pour une application au pistolet, la résine doit être diluée, par exemple pour les polyesters, par de l'acétone (10 à 15%).

L'épaisseur du gel-coat doit se situer aux environs de 0,5 mm (300 g/m2). Trop mince, il laisse apparaître le renfort. Trop épais, il devient fragile et craquelé.

Il est recommandé de ne pas travailler le gel-coat à une température inférieure à 18 °C, 20 °C

— Une couche de tissu

— La résine accélérée et catalysée

La résine est appliquée au rouleau ou au pinceau en évitant de laisser des bulles d'air.

— Une couche de tissu

— La résine accélérée et catalysée

Et ainsi de suite jusqu'à ce que l'épaisseur du stratifié soit jugée suffisante (2 à 4 mm paraissent convenir pour réaliser les sandwiches et les carrosseries des voitures de course)....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Collage des pièces en stratifié

— Si la résine est encore à l'état de gel, le collage de deux pièces est très facile. On applique les deux pièces l'une sur l'autre , on maintient une certaine pression et la réticulation se passe comme pour une pièce unique.

— Si par contre la résine est complètement réticulée, l'opération est plus délicate que précédemment. Il faut dégraisser les surfaces à l'aide d'un solvant, les dépolir avec du papier de verre puis procéder au collage par recouvrement. Le collage en bout n'étant pas recommandé dans ce cas.

Le collage est exécuté généralement avec la même résine que celle constituant la pièce à coller. On utilise parfois une résine différente par exemple une résine époxyde pour coller les pièces en polyester.

Les matériaux sandwich

Pour améliorer la rigidité des constructions en stratifié, tout en conservant une faible densité, on est amené à considérer les matériaux sandwich.

Le matériau sandwich est constitué par une âme de faible densité reliant deux panneaux en stratifié .

L'âme a pour mission essentielle, en éloignant les stratifiés de la fibre neutre, d'augmenter le moment quadratique de la section. On obtient ainsi, pour une même section de stratifié et une faible augmentation de poids, une amélioration considérable des qualités mécaniques de la construction .

Image IPB

Les parements ou faces :

Les faces sont réalisées en matériaux classiques constitutifs des stratifiés. Les plus employés étant les stratifiés à base de résine polyester et époxy.

Ame :

Les principaux matériaux utilisés en construction automobile pour la réalisation des âmes sont le clégecel et le polyuréthane. On peut cependant citer le balsa et les produits cellulaires divers comme les nids d'abeilles en papier, en aluminium... qui dans certains cas sont d'un emploi très intéressant.

voila !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Tom pour cette excellent exposé , je suppose que ton job est plus ou moins lié au poly car visiblement tu connais ça par coeur !!

- Je vois sur certain forum des gars qui travaillent avec des matériaux qui d'aspect ressemble à du carbone mais il me semble qu'il doit être étuvé et visiblement ils le travaillent comme une résine + mat , connais tu cette matière et leurs avantages/inconvénients .

A bientôt , Jean-No

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Tom pour cette excellent exposé , je suppose que ton job est plus ou moins lié au poly car visiblement tu connais ça par coeur !!

ben non pourtant ,mais ma passion qui fait que j'ai appris a maîtriser le sujet !

- Je vois sur certain forum des gars qui travaillent avec des matériaux qui d'aspect ressemble à du carbone mais il me semble qu'il doit être étuvé et visiblement ils le travaillent comme une résine + mat , connais tu cette matière et leurs avantages/inconvénients .

c'est du carbone , ils utilisent de la résine epoxy ( le strat tradionnel , c'est de la résine polyester ) ....je suis pas spéciliste du carbone , mais , en générale , c'est du tissus pré-imprégné de résine , lequel est ensuite déposé dans un moule mis sous vide d'air ( augmente les propriétés mécaniques ) .... avant d'être cuit au four ( spécifique )c'est pas simple a metre en oeuvre dans le fond de son garage , quoi ! si tu souhaite réaliser des éléments "look" carbonne/kevlar , c'est quand même faisable , en utilisant du tissu carbone et de la résine transluside ( surf clear ou glass one ) .... que tu emploi de façon classique !mais bon , en générale , y'a toujours des petites bulles qui reste entre les maille du tissu ( c'est pour çà que çà se fait sous vide ) ..... si c'est pas bien imprégné de résine .... et là , c'est franchement moche ..... donc vaut mieux s'en tenir a la fibre de verre ..... :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

voila comment réaliser un moule en fibre pour une malle AR de mini :

d'abord , il faut une trouver une malle AR en bonne état ... elle peut-être pourri .... mais surtout pas vrillé .... :wink:

donc , c'est préférable de la monter a blanc sur une caisse saine et pas accidenté pour vérifier l'équerage ...

sur la mienne , il y avait quelques cabosse ..... j'ai donc commencé par rattraper les défaut .... et j'ai bouché les trous de serrure et diver trous de plaque d'immat ....

Image IPB

choucroute .... on va pas s'emmerder :lol:

Image IPB

mastic :

Image IPB

ponçage , finition , de façon a voir la pièce , la plus parfaite possible !

Image IPB

Image IPB

là , c'est pratiquement prêt .....

Image IPB

peinture de la malle :

Image IPB

cirage !

Image IPB

Image IPB

aprés avoir lustrée une troisième couche de cire .....

application du gel coat au pinceau :

Image IPB

pendant que le gel coat polymérise .... découpe des tissus de mat de verre :

Image IPB

quand le gel coat est dur ( mais pas sec ..... poisseux quoi ! )

on applique la résine et les tissus .... il est préférable de mettre du mat de verre léger ( 100 g/m2 ) en première couche pour bien prendre avec le gel coat , ensuite on peut utiliser du mat de verre plus épais ( 300 , 400 g/m2 ) et des tissus spéciaux pour renfort

Image IPB

Image IPB

une fois le strat terminé , il faut finir le moule avec des renforts :

Image IPB

Image IPB

ensuite bah , faut que çà sèche , au moins 24 h , faut bien respecter le séchage , sinon le moule peut se vriller tant que la résine n'est pas polymériser a coeur

voila , logiquement demain soir ( ou aprés demain ) , démoulage !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Terribles les cours de maître Tom !

Plus ceux du Jedi Jean No, j'en aurai bien besoin pour refaire une beauté à la Rochdale :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'en aurai bien besoin pour refaire une beauté à la Rochdale :wink:

c'est fait pour çà !

bon , la suite :wink:

une fois la résine parfaitement sèche , il faut ébavurer le moule ..... pour bien finir tout çà !

Image IPB

maintenant , il faut décoller la malle AR du moule , a l'aide de coin en bois !

Image IPB

Image IPB

et crac , c'est bon ! :ok:

et voila un beau moule qui fera de belles pièces !

Image IPB

et voila !

maintenant , reste plus qu'a tirer la pièce en fibre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

- Bravo MAITRE Tom !!

La qualité de ton travail n'a d'égal que celle de tes explications => IRREPROCHABLE et là je dis ; Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,j'ai 2 questions :- comment réparer des éléments en fibre ?

eh ben , çà dépend si il y a un trou dans l'élément , ou des cloques ou le gel coat qui pête .... par ex ???c'est quoi le souci sur ton auto ??

- connaissez une boutique en ligne avec bon rapport qualité/prix pour les matières premières ?Que penser de ceux-là ?http://search.ebay.fr/search/search.dll?from=R40&_trksid=m37&satitle=resine+mat

çà n'a pas l'air mal , tarif raisonnable aprés faut essayer la came pour voir , mais de la résine ... c'est de la résine y'a pas 36 usines qui en font donc c'est tout pareil , je pense ( niveau qualité !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Tom, je poste là car ça peut interresser d'autres SCCTiste,

Combien demandes-tu pour une malle de mini en fibre? et fait tu aussi les capots? je serai intéressé par un mk3

merci pour ta réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...