Jump to content
comoav8

Dimanche 20 mars 2011, Les Ecuyers

Recommended Posts

et mon pilote instructeur ?

il dit rien ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

si tu fais allusion à moi je suis en train d'écrire un petit compte rendu car ça a été une journée riche, j'ai eu l'occasion de monter dans et même de conduire d'autres autos que la 2002 et il y a des choses à dire.

Un peu de patience http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_wink.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui le N&B c'est parfait http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_wink.gif

mais c'est qui le cave au volant avec des Ray-Ban ?

http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/biggrin.png http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/laugh.png

(superbe photo au passage).

Un policier US non ? http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/laugh.png http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/laugh.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

si tu fais allusion à moi je suis en train d'écrire un petit compte rendu car ça a été une journée riche, j'ai eu l'occasion de monter dans et même de conduire d'autres autos que la 2002 et il y a des choses à dire.

Un peu de patience http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_wink.gif

ah, voilà, tu t'appliques, c'est bien, pas comme moi, j'ai bien des choses à dire mais je ne sais pas par quoi commencer

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui le N&B c'est parfait http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_wink.gif

mais c'est qui le cave au volant avec des Ray-Ban ?

http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/biggrin.png http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/laugh.png

(superbe photo au passage).

Un policier US non ? http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/laugh.png http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/laugh.png
je me fais peur !

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut les amis

superbe journee

dommage que la nk 71 aie connue quelques avatars parceque c est un regal pour glisser avec ca mais bon ca ira mieux la prochaine fois

pour la commodore je suis un envoye de securitas pour testere les sieges resulat positif http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_wink.gif mais je pense quje d autres test seront necessaire pour comfirmer http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/biggrin.png alors un grand merci a gilles et franck pour leurs superbes demonstration//////////////////////////////

et a tous les autres pour l ambiance scct

pat rs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis gâté !

Avant que vous n'ouvriez tous le bal des comptes rendus, je tiens à vous remercier pour cette journée, même si nous n'étions pas nombreux, la quantité était bien secondaire par rapport à la qualité !

J'aime toujours autant vous retrouver, j'ai aimé rouler le matin (enfin plus de 5 tours), et les pépins techniques ont eux aussi été secondaires face à vos encouragements, vos conseils et l'amitié que cela dégage.

Je ferais presque exprès de tomber en panne !

A vous d'entrée en scène, et à vous les photos et vidéos http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_wink.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques tours à suivre la star du jour, http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/biggrin.png , sur la première session du matin.

Je verrai pour faire un montage correct dès que j'ai un peu de temps...

Pour PatRS, à 3.04 la Panda 1000 en pleine attaque http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_eek.gif

Pour ceux qui ont loupé la journée, il y a rattrapage à Lurcy le 16/04 http://forum-new.scct.fr/public/style_emoticons/default/icon_wink.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après cette superbe journée, sous un soleil quasi inattendu, j’ai encore la tête dans les nuages (j’ai aussi la tête dans le c.l, après s’être levée bien trop tôt pour un dimanche matin).

Météo superbe donc mais avant toute chose c’est une super ambiance que l’on a connu toute la journée. Nous avons fait la route avec Pascal, son fils et de mon côté un copain, Gaetan, et néanmoins collègue, m’a demandé si il pouvait prendre place sur le siège passager.

J’avais souvenir d’un Pascal bravant la fraicheur matinale dans sa seven lors d’un aller retour l’an dernier à LFG. Je m’attendais donc à retrouver ce vaillant chevalier de la route, à l’heure dite, copieusement emmitouflé dans une combinaison de survie. Mais au lieu de ça je retrouve la petite famille au chaud dans la cabine d’un camion plateau, la seven solidement harnachée. Je balance mais clairement vue la météo entre brouillard et givre ça n’aurait pas été une partie de plaisir.

Sur place on retrouve les copains. C’est un Patrick à demi hilare à demi désabusé qui décharge la BMW NK2000. L'auto est dans un très bel état de conservation, mais la préparation avant d'aller sur la piste un peu légère. "t'as purgée les freins"..."euh...non pas sur"!?! C'est donc un festival de glissade et de posture pas très orthodoxe. il y a du potentiel c'est certain, mais il va falloir aller le chercher avec un peu de sérieux. On va oublier les fils de bougies rallongés (!) qui trainent sur l'échappement, les pneus secs comme un coup de trique, etc... Mais je le redis une NK aussi bien conservée ça n'est pas courant et elle mérite largement qu'on s'occupe d'elle comme il se doit.

Gilles fait étalage de son coup de volant et de sa connaissance de la commodore. J'aurais juste le regret de ne s'être jamais retrouvé en piste ensemble ou d'avoir eu le temps de monter avec lui. Patrick lui s'en ai donné à coeur joie, et mon pote Gaetan est descendu tout sourrire de la commodore : "putain il attaque Gilles"...il parait même qu'il attaque les bacs à gravier qui le regardent de travers mais il n'y en avait pas aux Ecuyers..juste quelques brins d'herbe à tondre....mais pas de jaloux puisque je crois que je suis allé moi aussi jardiner plus ou moins au même endroit.

En piste il y a du monde, beacoup de monde, et au moins on ne se fait pas chier. Alors certes si on raisonne purement autos anciennes, ça peut poser problème pour les autos les moins perfos du SCCT. Mais j'ai trouvé les personnes très fairplay dans l'ensemble, plutôt attentionnées et respectueses de nos anciennes, ce qui vaut la peine d'être souligné. Globalement les gens en piste avaient plutôt l'habitude de rouler à ça a rendu les dépassements assez fluide.

Nous n’étions que cinq représentant du SCCT mais on trouvait aussi sur place une très belle 914/6, une ancienne 911 bien affutée, une escort RS2000 MkII qui a connu quelques soucis de commande de boite, deux Mini, une formule Vé, la GT40 de location qui n’a finalement que peu roulé (pb de fiabilité a priori), et aussi la très belle Bertone d’Alain Rolland qui me disait reprendre le volant après deux ans sans quasiment avoir roulé. L’auto est belle et il faudra voir pour le convaincre de se joindre à nous pour charade.

Le circuit des Ecuyers a un tracé vraiment intéressant. Globalement peu rapide, il est très rythmé et possède un peu de dénivelé qui agrémente le tout. A noter deux ou trois virages en dévers inversé, un freinage en appui et dévers au bout de la ligne droite. Globalement les freins ne sont pas trop sollicités, mais il faut quand même un peu de moteur et surtout de la motricité (beaucoup de virage qui se referment).

Du côté des modernes on trouve quelques engins rares, telle une KTM X-bow à l’efficacité surnaturelle, une lexus IS-F (oui elle coute une fortune !) et puis les plus classique Lotus, Renault RS et autre Honda Civic toutes générations confondues.

Comme souligné par ailleurs bien qu’était autorisé 25 à 30autos en piste il fallait patienter un peu pour y accéder (en tout cas le matin). Au final on a eu le droit à un open par session de 15 à 20min ce qui permettait d’assurer un minimum de rotation et d’avoir des autos en pistes pendant plus de 30min. De toute façon en fin de journée on a eu la piste pendant une heure en quasi exclusivité….il suffisait d’attendre son heure.

Après deux sessions au volant le matin, dont la seconde où j’ai pu admirer Patrick dans ses œuvres au volant de la 2000, j’ai pris en place en passager d’un mythe automobile au SCCT, j’ai nommé la Rochdale !!

Et oui elle existe et elle roule même plutôt bien. Au premier abord j’ai été agréablement surpris par la poussée de l’auto malgré le modeste 1500, il faut dire que le poids plume aide bien. Ensuite c’est une auto saine, plutôt mobile du train arrière que j’ai découvert. Le comportement parait sain, il n’y a pas de vibrations anormales et assez rapidement on en vient à pester après le moulin qui n’accepte de prendre ses tours qu’à pleine charge. Sur les quelques petits travers que l’on a pu faire on voit que l’auto n’a pas d’inertie, et une fois qu’elle sera fiabilisée ce sera un jouet formidable. Allez courage Alex vue que le moteur tourne bien à pleine charge ça n’est probablement qu’une petite connerie. D’ailleurs ça m’a rappelé qu’à un moment j’avais des coupures à charge partielle avec la 2002 et ça venait du carburant qui était de mauvaise qualité (j’avais fait le plein dans une station pas chère 24/24 faute de mieux).

Toujours est il que l’on s’amusaient bien lorsque qu’un « clong » bien sourd à couper l’élan de la petite grenouille. On parvient à se garer sur une voie de dégagement au bout de la ligne droite, c’est finalement à la ficelle que l’on rejoint les stands où c’est l’heure du casse croute. La 2000 trouve son deuxième usage de la journée, une fois le la malle arrière revêtue d’une nappe de fortune nous voilà pourvu d’une grande table. Ils ont même pensé aux bananes de pare-choc support à sac poubelle. Ne te formalise pas Philippe, l’an dernier à LFG c’est la 2002 qui y avait eu le droit. Flavien nous a rejoint déjà depuis le milieu de matinée et l’on échange autour d’un pique nique bien fourni chacun ayant prévu des provisions pour deux. Les exploits du matin sont contés avec plus ou moins d’accent marseillais, tout un chacun joue le mecano de fortune au chevet de la rochdale, et certains évoquent même de futurs projets plus ou moins secret….mais chut !

L’aprem retour en piste pour une session, puis on retrouve le photographe d’autocollector pour la séance photo. Patrick marque se son emprunte le parking et cherche tout penaud un râteau, la photo de groupe donne droit à la classification des « petits gros, grands tout sec et autres affiliés ». Visiblement le photographe est sous le charme de la 2000 (ou de Patrick ?!?)…ça dure un peu mais c’est pour le bien du club.

On retrouve enfin la piste qui commence à se vider. Mon pote Gaëtan en profite pour découvrir le circuit depuis le baquet droit d’une Clio RS bien conduite (on pourrait croire que l’on s’en fou mais ce détail a son importance). Une ou deux sessions plus tard (ou j’ai embarqué Pascal) on échange de copilote, Gaetan dans la Seven et le fiston de Pascal dans la 2002. L’occasion aussi de filmer la seven avec ma Gopro que j’inaugure. La seven fait montre de son équilibre et de son efficacité, je me bat comme un diable au volant de la 2002, ça hurle, ça glisse je transpire derrière le volant et malgré tout ça j’ai du mal à garder le contact avec la légère anglaise…j’espère que la vidéo rendra bien.

La journée touche presque à sa fin mais j’ai le droit au « moment nutella » que tout passionné d’ancienne ne peut qu’apprécier. Pascal me cède le volant de la Seven pour quelques tours. Après un faux départ (porte qui s’est réouverte) on attaque le circuit qui m’apparait très différemment au volant de la frêle barquette. On retrouve presque les sensations d’une monoplace, les commandes sont globalement dure (sauf la boite) le volant ultra directe et surtout très communicatif. J’avais le souvenir d’une catheram essayée à pont l’évêque. L’auto était très sensible de l’arrière, là où la seven de Pascal m’est apparu très équilibrée. Autant avec la 2002 il me faut balancer l’auto avant la courbe et tout faire pour être le plus tôt possible en ligne pour reposer la roue AR au sol, autant avec la Seven elle enroule de manière naturelle, réagit avec précision au moindre transfert de masse ou petit coup de volant. Le moteur donne bien, dommage qu’il y ait ce creux entre la 2 et la 3. L’ergonomie du pédalier laisse à désirer et empêche le talon pointe, les rapports rentrent bien et la seule déception viendra du freinage qui manque à la fois de mordant et de puissance. Le pilotage de cette auto s’avère vraiment passionnant, mais elle demande une attention toute particulière, notamment aussi à cause du manque de visibilité dans les rétros…mais quelles sensations !

A peine descendu de la seven, retour dans la 2002 pour quelques tours avec Patrick avec la complicité du préposé à l’accès en piste (l’heure étant normalement atteinte). C’est très heureux et physiquement vidé que l’on a pris la route du retour, j’ai confiant le volant à Gaetan qui a découvert les joies de la conduite d’une auto 70’s lui qui d’habitude roule en quotidien en clio RS.

Le mot de la fin sera justement de mon pote Gaetan pour qui s’était la première journée circuit. Tout sourire au volant de la 2002 il me résume un peu la journée « tu vois j’ai été super déçu de la Clio RS sur piste, le gars pilotait bien, ça allait vite mais au final c’était brutal, gros freinage, gros appuis, on voit bien que pour aller vite il faut brusquer l’auto, la forcer à aller où on veut…par contre dans la seven tout était naturel et fluide…je veux une lotus ». Hier j’ai reçu plusieurs mail de sa part « et un coupé Bertone c’est bien ? Et une 3.0csi …et, celle-ci et celle là ? »…Dimanche aux écuyers d’une part on s’est bien marré et d’autre part on a créé une nouvelle vocation ! N’est ce pas là l’essentiel !?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

×